Guide Importation auto italie

acheter une voiture en italie

Démarches pour acheter et pour immatriculer votre véhicule provenant de l’Italie.

Ces dernières années, en naviguant sur internet, on trouve des guides et conseils sur la procédure pour importer un véhicule italien mais bien souvent il manque des informations capitales.

Ce guide a été réalisé par des experts en matière d’importation, en collaboration avec la société française Courtier Auto.net (siège à Lyon et spécialiste dans l’importation de véhicules) pour vous permettre enfin de comprendre réellement la procédure à suivre pour acheter en toute sérénité et sécurité votre voiture en Italie.

Recherche véhicule :

Le 1er aspect à prendre en considération pour un achat en Italie est « une bonne prospection ». Il vous faut donc bannir les sites de vente non autorisés et inconnu.

Pour cela, nous vous conseillons les 3 sites plus sûr au niveau italien et européen :

Le 1er, le plus connu est autoscout24.it
Le 2ème, pas seulement allemand, automobile.it
Le 3ème, la copie de leboncoin est subito.it

À noter :

Eviter toutes les annonces où il manque le numéro de téléphone
Eviter toutes les annonces où la différence de prix est effectivement trop importante par rapport au marché (la moyenne du marché italien).
Privilégier les annonces des professionnels plutôt que des particuliers. (nous retournerons sur ce sujet)

Connaître les documents italiens

1) LIBRETTO DI CIRCOLAZIONE : Il correspond à notre carte grise où sont reportées toutes les caractéristiques du véhicule (1ère MEC, moteur, alimentation, puissance, CO2, contrôle technique, ect…)
La caractéristique de ce document est qu’il dure pendant toute la vie du véhicule, le nombre de propriétaires dit « mains » s’additionne sur le verso.
2) CDP ou plus communément appelé Certificat de Propriété : Ce document certifie qui est le propriétaire du véhicule. Depuis le 5/10/2015 ce dernier a été dématérialisé sous forme de Qr-code.

Book service ou carnet d’entretien.

Carnet d’entretien : Il doit être présent, compilé et tamponné, mais cela n’est pas toujours suffisant. Vous devez faire des contrôles croisés pour être sûr à 100% des entretiens effectués. Par exemple, prenez contact avec la maison mère en y donnant le numéro du châssis,  tout l’historique doit correspondre.

Acheter une voiture en Italie chez un professionnel ou auprès d’un particulier?

L’achat auprès d’un concessionnaire ou d’un garage est toujours conseillé pour plusieurs motifs :
1) Un professionnel, à différence d’un particulier doit émettre une facture et peut alors certifier le kilométrage.
2) Un bon de commande d’un professionnel à plus de valeur d’un simple accord entre particulier.
3) Le professionnel peut, dans certains cas, donner une garantie* moteur et mécanique sur le véhicule.

Garantie sur les véhicules importés.

En Italie comme dans le reste de l’Europe, les professionnels proposent presque toujours une garantie de 12 mois maximum comprise dans le prix affiché.
Cette garantie est valable uniquement au niveau national.
Seuls les concessionnaires peuvent activer une garantie au niveau européen, la garantie constructeur.
La seule façon d’obtenir une garantie est de stipuler séparément un contrat auprès de votre compagnie d’assurance ou directement sur internet avec par exemple Europassistance.

Démarches  administratives pour acheter une voiture en Italie

Paiement :

La méthode plus diffusée en Italie est le virement bancaire. C’est plus sûr et plus rapide.
Les chèques, même de banque, ne sont pas acceptés car l’encaissement est différé de  30 et 60 jours.

Le paiement en liquide est toujours déconseillé, d’autant plus que les lois italiennes interdisent le paiement en liquide pour toutes sommes dépassant 999€. C’est aussi une question de traçabilité.

Ne jamais effectuer un virement bancaire sans avoir vu, vérifié et testé la voiture. N’achetez jamais sur simple photo, il faut obligatoirement se rendre sur place pour contrôler l’état du véhicule. (vous ou qui pour vous)

Comment rapatrier un véhicule d’occasion acheté en Italie?

Depuis le 14 juillet 2014, une nouvelle règlementation a été émise pour l’exportation des véhicules italiens.

En Italie, quand une voiture est vendue pour exportation, le vendeur doit effectuer la “radiation”

Le mot Radiation signifie que le vendeur doit emmener les documents et les plaques d’immatriculation au P.R.A (Pubblico Registro Automobilistico) pour déclarer, grâce à un acte de vente et de cession, que le véhicule a été vendu à un cliente étranger. Le P.R.A applique donc une étiquette adhésive sur la carte grise (libretto di circolazione) avec la destination finale, dans notre cas la France puis détruit les plaques d’immatriculation.

Depuis le 14/07/2014, il existe 2 manières d’effectuer la radiation, ou en prouvant que le véhicule a été transporté jusqu’en France (document du transporteur) ou avec la nouvelle immatriculation étrangère ; Dans notre cas, le CPI (Certificat Provisoire d’Immatriculation) est à fournir.

Le temps d’attente pour effectuer la radiation est de 24/48h.

Une fois eu la radiation, le véhicule n’est plus enregistré en Italie et donc libre de partir pour son nouveau pays de destination ; La procédure administrative italienne est donc finie.

Pour les professionnels : vous êtes obligés de rapatrier le(s) véhicule(s) par transporteur.
Pour les particuliers : Au choix, par route ou par transporteur.
Pour plus d’informations  info@courtierauto.net ou en appelant le 09.70.44.90.11.

Comment obtenir un certificat d’immatriculation provisoire (CPI) ?
Vous pouvez demander un certificat d’immatriculation (ex-carte grise) provisoire WW si vous souhaitez immatriculer :

  • un véhicule neuf que vous avez acheté incomplet aux fins de carrossage,
  • un véhicule importé dont le dossier de demande d’immatriculation est incomplet,
  • un véhicule neuf que vous devez exporter vers un département d’outre-mer (Dom), une collectivité d’outre-mer (Com), l’Union européenne ou un État tiers à l’Union européenne.

Le certificat vous permettra soit :

  • de circuler en France pendant un mois si dossier de demande était incomplet,
  • de circuler en France pendant 3 mois si votre véhicule était vendu incomplet,
  • d’exporter votre véhicule si vous l’aviez acheté pour cela.

Vous pouvez effectuer la demande de certificat provisoire d’immatriculation (CPI) en WW :

  • à la préfecture de votre choix (sur place, par correspondance ou par procuration),
  • ou à Paris, au service des cartes grises de la préfecture de police.

Le numéro d’immatriculation sera de la forme « WW-111-AA » .
Source : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F15084.xhtml


Le contrôle technique fait en Italie est reconnu en France?

Depuis le 1er mai 2014, un contrôle technique effectué dans un pays de l’Union européenne (UE) est valable en France. Nous vous rappelons que pour la validité du contrôle technique, celui-ci doit être fait dans les 6 mois précédent l’achat et vous devez présenter le rapport complet.
Source : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F16539.xhtml

Taxe co2

Quand on parle de véhicules d’importation, il faut faire attention au prix de la carte grise.
Il faut savoir que tous les véhicules immatriculés pour la 1ère fois dans le pays d’origine à partir du 01/01/2008 sont soumis au malus du CO2 (écotaxe).
Nous vous conseillons de faire un devis détaillé pour éviter de mauvaises surprises sur le site : http://web-carte-grise.com/

Certificat homologation européen

Plus communément appelé C.O.C, est un document officiel qui est donné par la maison mère lors du 1er achat donc lorsque l’on parle de véhicules d’occasions, ce document est à commander obligatoirement avant de déposer votre dossier en Préfecture et pouvoir obtenir la carte grise définitive.

Voici quelques sites où vous pouvez commander votre C.O.C :
https://www.eurococ.eu/fr
http://www.certificatdeconformite-coc.com/

acheter une voiture en italie

acheter une voiture en italie